“D’une lumière à l’autre” René Seyssaud (1867-1952)

René Seyssaud, Le Ventoux, vers 1940, huile sur toile (détail) © Alain Leprince-Roubaix, musée La Piscine © Adagp, Paris 2022.

30 avril / 02 octobre 2022 au musée de La Cohue

Paysagiste de renom, René Seyssaud est principalement rattaché à la Provence, sa région de cœur et de vie.
Remarqué dès 1900 par la critique parisienne pour son usage particulier et intense de la couleur, il peint d’après nature tout au long de sa carrière, les lieux qu’il habite et qu’il découvre.
L’exposition retrace ce parcours singulier et présente pour la première fois, le voyage de René Seyssaud, invité en 1910 à se rendre en Bretagne. Douze huiles sur toile sont les témoins précieux d’une résidence passée à Plougasnou, dans le Finistère Nord.
La sensibilité du peintre s’y affirme d’une manière complètement différente : sa palette s’adapte aux variations de l’atmosphère si particulières de la Bretagne.
À l’écart de toutes les écoles, loin de l’impressionnisme qu’il rejette, l’approche de l’œuvre de René Seyssaud révèle un artiste fidèle à la figuration, farouchement indépendant dans sa recherche picturale.

 

 

René Seyssaud, Les Sainfoins, 1897, huile sur toile, MZP 005.3.1, © Commune de Martigues – Musée Ziem / cliché Gérard Dufrêne © Adagp, Paris, 2022

Nuit européenne des musées à Vannes !

Samedi 14 mai de 20h à minuit

Laissez-vous charmer par l’atmosphère poétique des musées en soirée.
Venez le temps d’une soirée, flâner d’un musée à l’autre ce samedi 14 mai. Parcourez les dernières expositions des musées en accès libre.

Musée des beaux-arts, La Cohue
Événement : L’œil écoute…
Laissez-vous surprendre par les scénettes théâtrales des élèves comédiens du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Vannes. D’étranges histoires animent les œuvres du musée pour notre plus grand plaisir. Facéties et rêves sont au rendez-vous !
Programme complet sur http://amis-museedevannes.fr/programme/

 

 

Musée des beaux-arts, La Cohue
Exposition
Orée par Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix
Plongez dans la nouvelle installation du musée conçue spécialement pour le lieu par le duo d’artistes Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix.
Orée
L’exposition propose une approche sensible autour de la notion de paysage et de la représentation du réel. À cheval entre art et science, les deux artistes, Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix, construisent un ensemble de trois œuvres ou la technologie numérique leur sert de moyen de reproduction du paysage, tout en interrogeant notre manière de percevoir le tangible. Conçue pour le passage central du musée des beaux-arts, l’installation se veut immersive et contextuelle : ce lieu si particulier et riche en Histoire interroge la manière de représenter le monde à travers les époques. Les deux artistes creusent l’image pour en extraire sa matière constitutive (textures, pixels, couleurs, etc) et la livrer sous forme brute, comme des reliques d’un monde cache au sein des images numériques.
Terrarium c Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix. Avec l’aimable autorisation de la ville de Garges-lès-Gonesse, Val d’Oise qui a acquis en 2018 l’œuvre Terrarium © Musées de Vannes.

 

 

René Seyssaud, Le Ventoux, vers 1940, huile sur toile, Roubaix, La Piscine © Alain Leprince-Roubaix, musée La Piscine © Adagp, Paris, 2022.

René Seyssaud (1867-1952), d’une lumière à l’autre
De la Provence à la Bretagne, venez découvrir les paysages de René Seyssaud, peintre de plein air, invité à peindre les côtes finistériennes en 1910.

Paysagiste de renom, René Seyssaud est principalement rattaché à la Provence, sa région de cœur et de vie. Remarqué dès 1900 par la critique parisienne pour son usage particulier et intense de la couleur, il peint d’après nature tout au long de sa carrière, les lieux qu’il habite et qu’il découvre. L’exposition retrace ce parcours singulier et présente pour la première fois, le voyage de René Seyssaud, invité en 1910 à se rendre en Bretagne. Douze huiles sur toile sont les témoins précieux d’une résidence passée à Plougasnou, dans le Finistère Nord.
La sensibilité du peintre s’y affirme d’une manière complètement différente : sa palette s’adapte aux variations de l’atmosphère si particulières de la Bretagne.
À l’écart de toutes les écoles, loin de l’impressionnisme qu’il rejette, l’approche de l’œuvre de René Seyssaud révèle un artiste fidèle à la figuration, farouchement indépendant dans sa recherche picturale.

 

© Julien Boislève, APPA-CEPMR

Musée d’histoire et d’archéologie, Château Gaillard

Plongez dans l’histoire d’une villa antique construite sur les bords de la ria d’Étel, il y a plus de 1800 ans.

Exposition, Mané Vechen, un art de vivre à la romaine
Plongez dans l’histoire d’une villa antique construite sur les bords de la ria d’Étel, il y a plus de 1800 ans. La scénographie vous permettra de vous immerger dans la beauté des décors et la vie quotidienne d’un dignitaire Vénète vivant à la romaine. Exposition réalisée en collaboration avec le Service régional de l’archéologie, l’institut national de recherches archéologiques préventives et le Port-musée de Douarnenez.

 

Nous contacter : lesamisdumuseedevannes@gmail.com

ORÉE

ORÉE

Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix

Du 5 mars au 31 décembre 2022

Découvrez sans plus attendre l’exposition Orée par Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix au coeur du passage central du musée des beaux-arts La Cohue, de 13h30 à 18h.

L’exposition propose une approche sensible autour de la notion de paysage et la représentation du réel. À cheval entre art, science et technologies, les deux artistes, Thomas Daveluy et Guillaume Lepoix, construisent un ensemble de trois œuvres où la technologie numérique leur sert de moyen de reproduction du paysage, tout en interrogeant notre manière de percevoir le tangible. Conçue pour le passage central du musée des beaux-arts, l’installation se veut immersive et contextuelle : ce lieu si particulier et riche en Histoire interroge la manière de représenter le monde à travers les époques. Les deux artistes creusent l’image pour en extraire sa matière constitutive (textures, pixels, couleurs) et la livrer sous forme brute, comme des reliques d’un monde caché au sein des images numériques.

Retrouvez l’exposition en accès libre

  • Saison estivale : Musée ouvert tous les jours y compris les jours fériés, du 1er juin au 30 septembre de 13h30 à 18h.
  • Hors saison : Du 1er octobre au 31 mai, de 13h30 à 18h musée ouvert du mardi au dimanche inclus sauf jours fériés / fermeture hebdomadaire le lundi.

Exposition du musée Geneviève de Wouilt

Geneviève de Wouilt, Portrait de Georgette Decker, pastel © Musées de Vannes.

Christine Barbedet, Georgette, un tableau de chambre, 2021 © Christine Barbedet.

Dès samedi 18 décembre, venez découvrir la nouvelle exposition du musée des beaux-arts, La Cohue.

Une pastelliste vannetaise, Geneviève de Wouilt (1882-1960), dont le nom a été oublié, est révélée grâce à l’artiste et auteure Christine Barbedet.

Son enquête menée pendant plusieurs années lui a permis de mettre au jour plus de 60 portraits. Ses rencontres avec les détenteurs des tableaux l’ont inspirée pour la création de compositions mêlant images, textes et objets souvenirs.

Vous souhaitez être accompagné dans cette découverte ? Suivez le guide-conférencier, samedi 18 décembre à 15h.
Visite comprise dans le prix d’entrée du musée.

VISITE GUIDÉE DE L’EXPOSITION “SUR LES PAS DE GENEVIÈVE DE WOUILT (1882-1960)
VANNES – MUSÉE DES BEAUX-ARTS, LA COHUE
Avec Christine Barbedet. Suivez le guide-conférencier dans l’enquête menée par Christine Barbedet sur une artiste pastelliste vannetaise méconnue : Geneviève de Wouilt (1882-1960). Observez les créations de Christine Barbedet créées à partir de ses découvertes et ses rencontres.
Tarifs : 5 € – 3 €.
Infos & réservations : musees@mairie-vannes.fr
15H00
DÉCEMBRE : samedi 18.
JANVIER : samedi 8 et 22.
FÉVRIER : samedi 5 et 19.
MARS : samedi 5.

 

Ouverture d’exposition

Ouverture d’exposition

Le musée des beaux-arts, La Cohue a le plaisir d’ouvrir samedi 26 juin prochain sa nouvelle exposition Hans Seiler (1907-1986), l’espace recomposé.

Venez nombreux dès ce samedi. Une visite guidée à 15h vous permettra d’entrer dans l’univers de l’artiste.

Pour info : visite comprise dans le prix d’entrée du musée.

Hans Seiler (1907-1986) L’espace recomposé / 26 juin au 7 novembre 2021

Le musée des beaux-arts de Vannes propose une rétrospective de l’œuvre de Hans Seiler, artiste suisse ayant vécu de 1907 à 1986. Le point de départ de cette exposition est un don de deux tableaux, Les rochers de Belle-Île (1950) et Cuisine de campagne (1955), fait au musée en 2018.
Plus qu’une mise en lumière du travail du peintre, l’exposition souligne les défis et les enjeux esthétiques nouveaux du 20e siècle durant lequel le monde de l’art est en pleine effervescence, traversé de profonds bouleversements.

Hans Seiler, se nourrit de la pensée des avant-gardes, notamment du cubisme et de l’abstraction, pour construire son propre langage plastique. Élève de Roger Bissière, ami de Marcel Gromaire et de Jean Bazaine, figures majeures de la seconde École de Paris, Seiler oscille dans son travail entre valeurs classiques et réflexion moderniste. Fidèle à la figuration, il recompose la réalité en atelier selon la perception qu’il en garde et s’appuie sur ses dessins exécutés sur le vif. L’artiste privilégie la ligne et la couleur comme moyens formels. Sa peinture devient à la fin de sa carrière plus sobre, épurée et empreinte d’une certaine gravité. Le musée des beaux-arts de Vannes propose une rétrospective de ce travail, retrace le cheminement et les thèmes chers à l’artiste.

Petit avant-goût de la prochaine expo du musée de La cohue.

Essaim – jusqu’au 2 janvier 2022
L’édition 2021 de l’exposition du passage central de la Cohue a été confiée au collectif le CRIMP : Centre de Recherche International de Modélisation par le Pli. Quatre jeunes membres sont les référents directs de cette démarche artistique. Pour cette installation, ils ont choisi le papier comme matériau de prédilection, afin de mettre en valeur leurs recherches sur les techniques originales de pliage avancé et de froissage structuré.

Quatre jeunes membres sont les référents directs de cette démarche artistique :
Dewi Brunet, 30 ans, artiste – Bruxelles
Aurélie Donniou, 25 ans, designer – Paris
Théo Philippot, 20 ans, régisseur lumière- Paris
Gwenaël Prost, 30 ans, designer – Rennes
Avec la participation d’Héloïse Lefaux , 20ans, assistante montage pour le CRIMP

crédit photo :