Sortie au Musée des Beaux-Arts de Quimper

“Les derniers Impressionnistes, le temps de l’intimité”

mercredi 26 juin 2019

Tout au long du parcours de l’exposition, nous découvrirons des artistes qui ont en commun le goût de l’intimité et l’amour de la Nature.
Albert Besnard, Henri Martin, Henri Le Sidaner, Arman-Jean, Cottet et bien d’autres artistes de la Belle Epoque en Bretagne furent considérés comme les derniers Impressionnistes.
Chacun dans son domaine chacun dans son propre style parfaitement identifiable, s’attache à exprimer mystère, tendresse ou poésie de son sujet.

Un car nous attendra mercredi 26 Juin à 11 h 45 à l’arrêt du bus avenue de la Marne près du parking du magasin Carrefour, face au Mc Donald’s.
Arrivés à Quimper, nous aurons un temps libre pour déjeuner ou musarder.
Rendez-vous au Musée des Beaux-Arts à 14 h 50 où les deux groupes que nous aurons constitués pourrons en alternance suivre la visite commentée et (re)découvrir les collections permanentes du Musée.
Nous serons de retour à Vannes vers 19 h.

Pour vous inscrire, veuillez :
– vous signaler auprès de Micheline Touati : jc.m.touati@wanadoo.fr
– déposer au Musée de La Cohue un chèque de 15 € à l’ordre des Amis du Musée pour le car.
Le jour même, vous aurez préparé 6 € pour régler : entrée + visite commentée.

Sortie au musée de Pont-Aven

TAL-COAT en devenir à Pont-Aven


Chers Amis du Musée,
Notre prochaine sortie nous mènera au Musée des Beaux Arts de Pont-Aven
le mardi 4 Juin 2019
Un car de tourisme nous attendra à 13h20 au lieu habituel de rendez-vous :
arrêt de bus près du parking du Centre commercial Carrefour, avenue de la Marne, à la hauteur du Mac Donald’s. Le musée nous attendra à 15 heures pour une visite commentée d’une heure des œuvres de cet artiste majeur. Un deuxième groupe suivra à 16 heures, les groupes pouvant ainsi alterner avec la visite des œuvres permanentes durant la deuxième heure (ou visiter Pont-Aven).

Coût de la visite : car + entrée musée + guide = 19 euros
Merci de confirmer rapidement votre inscription au près de
Alain Gourvès : agourves@wanadoo.fr
et de remettre un chèque de 19 euros à l’accueil du Musée de la Cohue pour cette visite
Bien cordialement.
L’équipe des AAACMV

 

Tal Coat (1905-1985) – En devenir 1 Février > 10 juin 2019 EXPOSITIONS TEMPORAIRES NIVEAU 2 DU MUSÉE. Soixante dix œuvres de Pierre Tal Coat (« front de bois » en breton) jalonnent le parcours singulier de l’un des plus grands peintres français de la seconde moitié du XXe siècle. Les années 20 et 30 sont marquées par un ensemble de peintures figuratives et des dessins, souvent très expressifs, et par l’étonnante série des Massacres, en 1936, inspirée par la guerre d’Espagne. Vers 1940, au contact de la nature tumultueuse des environs d’Aix-en-Provence et de la montagne Sainte-Victoire, son art se transforme profondément : la figure s’incorpore progressivement au paysage. Dans les années 50, les éléments de sa peinture semblent fusionner dans un même mouvement. Tal Coat s’installe à Dormont vers 1960, dans la vallée de la Seine. C’est là qu’il accomplira pleinement son œuvre. Exposition organisée en partenariat avec le Domaine départemental de Kerguéhennec, en Morbihan.

Expo Mitchell / Riopelle – FHEL – Landernau – 2/04/2019

La peintre américaine Joan Mitchell (1925‑1992) et le peintre canadien Jean‑Paul Riopelle (1923-2002) s’inscrivent, à l’image de Camille Claudel et Auguste Rodin, de Lee Miller et Man Ray, de Frida Kahlo et Diego Rivera, de Lee Krasner et Jackson Pollock, dans la constellation des mythologies sentimentales et artistiques, où se révèle toute la portée d’un lien affectif étroit entre deux créateurs passionnés et audacieux. Pour la toute première fois, une exposition retrace leurs carrières artistiques respectives à l’aune de leur relation, à compter de leur rencontre en 1955, jusqu’à leur séparation en 1979. Des œuvres emblématiques et principalement de grand format, fruits de leur travail réalisé dans le contexte particulier de cette liaison, seront présentées à Landerneau.

Commissariat : Michel Martin

Exposition conçue par le Musée national des beaux-arts du Québec et réalisée en collaboration avec le Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture, avec le soutien d’Yseult Riopelle et Sylvie Riopelle, de la Joan Mitchell Foundation, et de collections privées et muséales internationales.


Atelier de Bernard Bouin

visite de l’atelier d’Artiste à Carnac du peintre Bernard Bouin : le samedi 10 Novembre 2018

Bernard Bouin nous présentera une œuvre en 14 peintures intitulée “Ainsi parla Zarathoustra”, un ensemble présenté au centre culturel italo-allemand durant la Biennale de Venise.

Pendant 1 h 30, peinture, musique, projections, seront l’objet d’échanges avec l’artiste dans son atelier de Carnac.

Merci de vous inscrire à l’une des 3 visites qui se succèderont à 13 h 30, à 15 h 00 ou à 16 h 30 par petits groupes de 8 Amis auprès de agourves@wanadoo.fr,

tél. : 06 61 78 15 88.

Les visites seront organisées en co-voiturage (nous préciser si vous pouvez y participer comme conducteur(trice).

Le cheminement de Bernard Bouin :

“C’est à la suite du concert « Ainsi parla Zarathoustra » de Richard Strauss (Dimitri Liss et Orchestre de l’Oural) au moment de la Folle Journée de Nantes en 2011(France) que j’ai imaginé cette œuvre de 14 peintures.

La composition de l’ensemble pictural suit la structure de l’œuvre musicale de Richard Strauss.

Les textes de Friedrich Nietzsche sont pris librement dans « Ainsi parla Zarathoustra » et l’épilogue est « la plainte d’Ariane ». Ce poème est une des dernières œuvres de la vie consciente de Nietzsche publié dans Les Dithyrambes de Dionysos (1888), dans lequel Nietzsche reprend le poème de l’Enchanteur de la 4ème partie de Zarathoustra (1885) auquel il donne cette fin.

Je suis donc revenu à Nietzsche par la musique…

En faisant des lectures multiples de Zarathoustra, j’ai isolé les aphorismes qui pourraient faire naître « mes images ». J’ai travaillé pour créer « mes images » entre la musique de Strauss et les aphorismes de Nietzsche que j’ai choisis.

Nietzsche est d’abord un artiste, un poète même s’il est surtout un grand philosophe. Il pense dans le paysage, en marchant, et son Zarathoustra est aussi très visuel (de même que le poème symphonique de Richard Strauss).

Il n’était pas question pour moi d’embrasser l’ensemble de l’œuvre mais plutôt d’en donner une vision personnelle.

Le poème symphonique « Ainsi parlait Zarathoustra, opus 30 » de Richard Strauss a été créé à Berlin le 27 septembre 1896.
La vidéo réalisée avec les poème symphonique de Richard Strauss (version Herbert Von Karayan, Orchestre de Vienne) et mes peintures dure 33 minutes environ.
Dans ce poème symphonique Richard Strauss opposent d’emblée deux tonalités :
Si mineur symbolique de l’esprit humain, Do majeur symbolique de la nature.
J’ai donc suivi cette idée et fait un dialogue entre l’homme et la nature.

J’ai donné aux peintures mes propres titres qui correspondent aux séquences de l’œuvre de Richard Strauss.
Richard Strauss commence par l’aurore et choisit huit des titres du chapitre d’Ainsi parla Zarathoustra soit 9 séquences :
1. Prologue l’aurore
2. De ceux des arrières mondes
3. De l’aspiration suprême
4. Des joies et des passions
5. Le chant du tombeau
6. De la science
7. Le convalescent
8. Le chant de la danse
9. Le chant du voyageur de la nuit
Ces séquences je les ai représentées en 14 peintures :
– Deux peintures pour 6. De la science : dialogue de la terre, du soleil et de la lune.
– Quatre peintures pour 8. Le chant de la danse devient le chant des saisons.
– Deux peintures pour 9. Le chant du voyageur de la nuit : Le chant de Minuit et La plainte d’Ariane.
Vous trouverez ci-joint le lien You Tube sur lesquels il vous suffira de cliquer pour voir le reportage FR3 Tarn réalisé lors de la présentation au Musée de Rabastens (Tarn) . Cliquer sur le lien : https://youtu.be/LbOUE2sOfKc

Cet ensemble fut aussi présenté pendant la Biennale de Venise au Palazzo Albrizzi – Centre culturel Italo-Allemand en 2013 puis à Angers en 2015 à La Collégiale Saint Martin avec le Département du Maine et Loire.” Bernard Bouin

Voir ci-dessous le reportage photo de Jacques Chopin 

Henry Moore

 
 

Henry Moore au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau

 

Notre prochaine visite sera l’exposition du sculpteur anglais Henry Moore à Landerneau : lundi 22 octobre

Le Fonds Hélène et Edouard Leclerc nous a réservé ce jour, 2 visites commentées de cette  exposition, l’une à 15 h l’autre à 15 h 15 pour des groupes de 25 Amis maximum. 

Le déplacement se fera en car, avec un départ vers midi de Vannes (rendez-vous face au Mac Donald’s, parking Carrefour) et un retour à Vannes vers 19 h 15. Les inscrits recevrons des informations plus précises par mail.

Prévoir le coût du transport en car :  14,00 €.   

Merci de vous inscrire avant le 15 septembre au près d’Alain Gourvès : 

agourves@wanadoo.fr   06 61 78 15 88 

et déposer votre chèque au musée de la Cohue (enveloppe : “visite Henry Moore”).

Les chèques ne seront encaissés qu’en octobre.

« DEBOUT ! » Une exposition de la collection Pinault à Rennes

DU SAMEDI 23 JUIN AU DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 2018 AU COUVENT DES JACOBINS ET AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS.

Pendant l’été 2018, Rennes accueille une exposition exceptionnelle d’art contemporain de la Collection Pinault au Couvent des Jacobins et au Musée des Beaux-Arts.

Voir le reportage photographique :  https://photos.app.goo.gl/BS7BMcYwBT4ACxXN7

https://www.tourisme-rennes.com/fr/exposition-collection-pinault

Les amis de l’art contemporain du musée de Vannes

« DEBOUT ! » Une exposition de la collection Pinault
à Rennes

 

 

 

Chers Amis,

Si nous sommes suffisamment nombreux pour satisfaire aux conditions requises pour bénéficier d’un tarif préférentiel, nous pourrions aller ensemble à Rennes pour visiter l’exposition de la Collection Pinault : « Debout ! ».

Dimanche 26 Août

Voyage en TER

     • départ :  Vannes : 11 h 59  (arrivée Rennes : 13 h 20)

     • retour : Rennes : 17 h 35   (arrivée Vannes : 18 h 37)

Tarif : 29 €/personne, incluant :

     • le voyage en TER,

     • les transferts en métro,

     • la visite libre de l’exposition « Debout » sur les 2 sites : 

          – le Musée des Beaux-Arts,

          – le Couvent des Jacobins.

Les inscriptions doivent se faire avant le 9 août auprès de :

micheline.touati.vannes@gmail.com

 

Chacun des inscrits recevra le 10 août une réponse de confirmation…  ou d’annulation, selon le nombre de personnes intéressées.

D’ici là, passez un bel été !

Micheline

PS : Il va sans dire qu’une personne non inscrite à la date précisée pourrait se joindre à nous, mais ne bénéficierait pas du tarif préférentiel !