Terres & landes – Paysages de Bretagne – du 3 juillet au 15 novembre 2020

Exposition du 3 juillet au  15 novembre 2020 , tous les jours de 13h30 à 18h – Musée des beaux-arts, La Cohue – 15 place Saint-Pierre 56000 Vannes

Dans l’histoire du paysage, genre longtemps qualifié de mineur, le 19e siècle marque en Occident un véritable tournant.
Simultanément, chez de multiples artistes paysagistes s’opère une mutation ; entre fervents d’une peinture idéalisée ou défenseurs d’une peinture d’après nature, les courants sont nombreux dans la peinture française.
Dès 1830, l’École de Barbizon, sous la conduite de Théodore Rousseau abandonne le paysage académique pour une observation attentive et fidèle de la nature. La pratique en plein air et le travail sur le motif se généralisent avec
les impressionnistes.
La Bretagne, à la faveur d’un développement touristique amplifié par l’arrivée du chemin de fer, devient une destination très prisée des artistes. La célèbre École de Pont-Aven en est l’exemple le plus parfait. La Bretagne des côtes, facile d’accès, fascine davantage que la Bretagne des terres, plus secrète.
Landes et forêts, bocages et chemins, fleuves et rivières, deviennent les sujets de prédilection d’artistes de renom ou de petits maîtres parfois oubliés par l’histoire de l’art. Tous nous livrent avec le recul du temps de précieuses informations sur l’évolution du territoire.
Le musée vous invite à une balade artistique, rendue possible grâce aux prêts de plusieurs musées de la région que nous remercions vivement pour leur implication. Cette sélection d’oeuvres produites entre 1850 et 1950 s’enrichit du regard diversifié de six artistes contemporains.

Visites guidées de l’exposition
Tous les samedis à 15h jusqu’au 30 juin et du 5 septembre au 26 septembre (sauf le samedi 19 septembre, journée du Patrimoine)
Tous les mardis à 10h du 1er juillet au 31 août (sauf le mardi 14 juillet)

Conférences
Une rencontre avec le photographe de l’Observatoire photographique des paysages et un paysagiste qui apporteront leurs regards croisés sur l’évolution du paysage du 19e siècle jusqu’à nos jours.
Visite guidée réalisée par Marie-Annie Avril et Françoise Berretrot, commissaires d’exposition
Renseignements au 02 97 01 63 00

Activités pour les enfants
Pendant les vacances estivales, dans l’agenda des petits découvreurs, une animation pour les 4-6 ans : Mon doux paysage.
Les enfants partent en balade à travers les peintures de paysages et mettent leurs sens en éveil pour écouter et sentir la nature.
Durant la période scolaire, une animation dédiée aux classes des cycles 2 et 3 sur la thématique du paysage permettra aux élèves d’appréhender l’art de la composition et l’interprétation colorée d’un environnement.
Mon carnet de paysage :  Un livret-jeu enfant à disposition des familles gratuitement pour la découverte de l’exposition.

PRISME | Andrea D’Amario, architecture boréale – Expo du 29 mai 2020 au 14 mars 2021

PRISME, Une œuvre monumentale, d’un jeune artiste installé depuis peu dans le Morbihan, Andrea d’Amario, à découvrir au Musée de la Cohue de Vannes. L’exposition lumineuse située dans le Passage central, était prête depuis la mi-mars mais confinement oblige, le lieu est resté dans le noir pendant plusieurs mois.
Passage central du Musée de la Cohue du 29 mai 2020 au 14 mars 2021

 

PRISME | Andrea D’Amario, architecture boréale

L’ambition du musée des beaux-arts de Vannes de travailler à partir du support de la lumière est la suite logique d’une recherche de valorisation et de création dans le lieu et pour le lieu.

Plusieurs techniques et matériaux ont été déjà explorés : peinture avec l’art urbain en 2017, textile avec les sculptures colorées et mobiles de Carole Simard-Laflamme ou encore instruments de musique génialement métamorphosés par le collectif Tout reste à faire en 2018.

En 2019, Simon Augade « envahit » le volume architectural du passage de la Cohue par une formidable sculpture monumentale, Intrant, recouverte de dosses de bois, conçue en totale symbiose avec le lieu.

Le projet proposé aux artistes de composer au plus près avec les formes architecturales remarquables du passage constitue un véritable défi sans doute anxiogène, lorsqu’on songe aux volumes impressionnants du site.
C’est à ce même challenge qu’a été soumis à Andrea d’Amario, dont le travail artistique sur la lumière nous a interpellés.

Dans son parcours, Andrea laisse une grande place à l’expérience sensorielle, nourrie par sa propre réflexion intérieure, sous une forme largement méditative. L’ouverture à la rencontre, à l’Autre, enrichie par des séjours à l’étranger, fait de ce jeune artiste un homme posé, à l’écoute, sensible.
La proposition du musée de concevoir une « œuvre lumineuse », au sens premier du terme, dans le passage couvert du musée, a suscité chez lui l’enthousiasme, « ingrédient » indispensable pour favoriser l’étape suivante. Un projet est né dans un temps record lors de cette introspection créative, privilégiant lumière, couleurs et mouvements comme supports de cette démarche artistique.

À la question posée par le musée à l’artiste « comment travailler à partir de la lumière et faire sens avec ce matériau dans le passage », Andrea d’Amario répond de subtile manière. Il imagine une architecture de lumière, arcs et voûtes, inspirée de la cathédrale voisine dans une sorte d’effet miroir. Jouant des tubes lumineux comme de pinceaux, il dessine dans l’espace des lignes brillantes, magnifiées par des filtres de différentes couleurs.
De l’aurore boréale à l’aurore architecturale, il n’y a qu’un pas pour Andrea, dont le principal souhait consiste à « toucher avec les yeux ».
Avec Prisme, le musée décline son engagement artistique, ancré dans l’expression contemporaine, sous une forme accessible à toutes et tous, et propose aux visiteurs une découverte du site de la Cohue métamorphosé.

Passage central
Musée des beaux-arts, la Cohue
15, place Saint-Pierre
Musée ouvert (du 1er octobre au 31 mai) du mardi au dimanche inclus sauf jours fériés / fermeture hebdomadaire le lundi.

Rencontre avec l’artiste Simon Augade – Jeudi 10 octobre 2019 à 18h

Rencontre avec l’artiste Simon Augade, dans le cadre de sa création monumentale dans le passage central du musée des beaux-arts

Jeudi 10 octobre 2019 à 18h

 

Tarif: 3.10 €

Sans réservation

Rendez-vous: musée des beaux-arts, La Cohue

Renseignements: service musées-patrimoine

Tél: 02 97 01 63 00

Joseph-Félix BOUCHOR peintre “Instants de vie” – Exposition du 19 avril au 30 septembre 2019

VANNES – MUSÉE DES BEAUX ARTS – LA COHUE
EXPOSITION JOSEPH-FÉLIX BOUCHOR (1853-1937) – INSTANTS DE VIE 
DU 19 AVRIL AU 30 SEPTEMBRE 

La peinture de Bouchor exalte la lumière et la couleur. L’exposition retrace le cheminement de l’artiste et évoque également son engagement comme peintre de la Grande Guerre. Le fruit d’un partenariat entre le musée des beaux-arts de Vannes et le musée du Noyonnais de Noyon. 
Infos & réservations : 02 97 01 63 00. 
Du mardi au dimanche (sauf jours fériés) de 13h30 à 18h. 
Tous les jours du 1er juin au 30 septembre.


 

Joseph-Félix Bouchor, né à Paris le 15 septembre 1853 et mort dans la même ville le 27 octobre 1937, est un peintre français. Il est le frère
du poète Maurice Bouchor. (source Wikipédia)