21/10/2021 – Jean Puy (1876-1960) Ambroise Vollard (1866-1939)

21/10/2021 – Jean Puy (1876-1960) Ambroise Vollard (1866-1939)

C’est à l’occasion du fameux Salon d’Automne de 1905 que le peintre est remarqué par le marchand Ambroise Vollard (La Réunion 1866 – Versailles 1939) : à ce Salon, se distinguent ceux que la critique a désignés comme Fauves, en raison de leur usage de couleurs très vives, saturées et d’un dessin simplifié : Matisse (1869-1954), Derain (1880-1954), Vlaminck (1876-1958), Manguin (1874-1949), Camoin (1879-1965) et Marquet, (1875-1947) mais aussi Van Dongen (1877-1968) et Jean Puy (1876-1960). Vollard achète aussi tout l’atelier de l’artiste (comme il le fait alors pour Derain et Manguin), et le prend sous contrat (contrat oral) pour une vingtaine d’années.

Ambroise Vollard installé à Paris comme marchand d’art dès le début des années 1890, a été un grand découvreur de talents et s’est intéressé à toute la jeune génération des artistes d’avant-garde comme Gauguin, Redon, Sisley, Pissarro, Mary Cassatt, Van Gogh, Cézanne, Renoir, les Nabis, Picasso et les Fauves. Pour diversifier la production de ses artistes et rendre plus accessible l’art, Vollard développe à partir de 1896 une importante activité d’éditeur d’estampes originales, de petits bronzes, de céramiques en collaboration avec André Metthey mais aussi de livres illustrés de bibliophilie.